Les éphémérides « De Gaulle » – 22 mars 2020

Cet article a été publié sur ce site : http://www.charles-de-gaulle.org/blog/2020/03/22/les-ephemerides-de-gaulle-22-mars-2020/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=les-ephemerides-de-gaulle-22-mars-2020

LA FONDATION CHARLES DE GAULLE AU PLUS PRÈS DE CHEZ VOUS !

📲📬 En cette période particulière pour chacun d’entre nous, la Fondation Charles de Gaulle vous propose des éphémérides, du contenu inédit, un quiz et une rubrique « Le saviez-vous ? » à paraître tous les jours sur notre site Internet et les réseaux sociaux !
 

22 MARS 2020

➡22 mars 1940
Présentation du cabinet Reynaud devant les chambres. Lecture de la déclaration ministérielle : « La France est engagée dans la guerre totale… Par le fait même, l’enjeu de cette guerre totale est un enjeu total. Vaincre c’est tout sauver. Succomber, c’est perdre tout. Vote de confiance à la Chambre des Députés par 268 voix contre 156 et 111 abstentions.

Le colonel de Gaulle assiste à la séance à la Chambre des députés :

« Appelé à Paris par le nouveau Président du Conseil, je rédigeai, à sa demande, une déclaration nette et brève qu’il adopta telle quelle pour la lire au Parlement. Puis, tandis que, déjà, les intrigues bruissaient dans les coulisses, je fus au palais Bourbon assister d’une tribune à la séance de présentation.

Celle-ci fut affreuse. Après la déclaration du gouvernement, lue par son chef devant une Chambre sceptique et morne, on n’entendit guère, dans le débat, que des porte-parole des groupes ou des hommes qui s’estimaient lésés dans la combinaison. Le danger couru par la patrie, la nécessité de l’effort national concours du monde libre, n’étaient évoqués que pour décorer les prétentions et les rancœurs. Seul, Léon Blum, à qui pourtant, nulle place n’avait été offerte, parla avec élévation. Grâce à lui, M. Paul Reynaud l’emporta, quoique d’extrême justesse. Le ministère obtint la confiance à une voix de majorité. « Encore, devait me dire plus tard M. Herriot, Président de la Chambre, je ne suis pas très sûr qu’il l’ait eue ».

➡22 mars 1944
Arrêté par la Gestapo, Pierre Brossolette se jette d’une fenêtre du 5e étage de l’immeuble de la Gestapo, avenue Foch, pour ne pas parler sous la torture.

➡22 mars 1965
Accord franco-soviétique sur le procédé français SECAM de télévision en couleurs.

➡22 mars 1968
Naissance à la faculté des lettres de Nanterre du mouvement contestataire dit du « 22 mars ».

👉 LE SAVIEZ-VOUS ❓

Le V de la Victoire
Le 22 mars 1941, à l’émission « Les Français parlent aux Français » diffusée par la BBC, le journaliste Jacques Duchesne lance la campagne des « V » (V comme victoire). Cette lettre écrite ou représentée par deux doigts levés doit constituer le symbole de la volonté de résistance au nazisme. L’indicatif des émissions d’informations de la BBC n’est autre que la sonorisation de la lettre V en morse : trois points, un trait. 

Le 31 mars, la campagne d’inscription des V sur les murs, les portes, les trottoirs commence en France. Le général allemand von Stulpnagel, commandant du Grand Paris, constate : « premier succès d’importance de la radio gaulliste ».

L’article Les éphémérides « De Gaulle » – 22 mars 2020 est apparu en premier sur Fondation Charles de Gaulle.

Laisser un commentaire